SFR Presse
Nice Matin
2 décembre 2018

Pauvre de lui

de Thierry Prudhon

1 min

de Thierry Prudhon
de Thierry Prudhon

Les «gilets jaunes» et tous ceux qui tirent le diable par la queue vont me bénir. J’entends les anathèmes: «Ces nantis (pourris) de journalistes ne valent pas mieux que les politiques.» Je ne peux, malgré tout, refréner ces temps-ci ma compassion pour Macron. Chef de l’Etat, ce n’est plus une vie! C’est aujourd’hui la certitude, quoi qu’on dise ou fasse, de se faire taper dessus sans relâche. Les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :