SFR Presse
Le Télégramme
1 octobre 2018

Des magasins pillés avec l’aval des autorités

2 min

Les habitants désœuvrés après le séisme et le tsunami pillent les supermarchés en quête de nourriture. Alors que l’aide humanitaire tarde à arriver, les autorités indonésiennes ont fait savoir que les pilleurs ne seraient pas sanctionnés et les propriétaires des magasins seront remboursés. Biscuits, chips, couches, bouteilles de gaz… Dans le supermarché aux vitres cassées, hommes et femmes remplis

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :