SFR Presse
Le Parisien
10 février 2019

Stop au massacre des dauphins

BIODIVERSITé Comme chaque année entre janvier et mars, des centaines de cétacés s’échouent sur les plages de l’Atlantique après avoir été capturés accidentellement par des chalutiers.

Frédéric Mouchon

2 min

Frédéric Mouchon
Frédéric Mouchon

Un dauphin échoué sur l’île de Ré (Charente-Maritime), la queue amputée ; un autre retrouvé à Talmont-Saint-Hilaire (Vendée) avec la mâchoire fracturée ; un troisième découvert mort dans un piteux état, victime de blessures à l’œil, au maxillaire inférieur et à la nageoire pectorale, occasionnées lors du rejet à la mer du cétacé à l’aide d’une gaffe (une perche munie d’un croc souvent utilisée sur

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :