SFR Presse
Le Figaro
22 octobre 2019

Consanguinité et climat ont eu raison des ultimes mammouths

Ils ont disparu de leur dernier refuge, une île de l’océan Arctique, avant que l’homme n’y soit.

Jean-Luc Nothias

3 min

Jean-Luc Nothias
Jean-Luc Nothias

PALÉONTOLOGIE Ce sont sans doute les derniers mammouths laineux à avoir respiré sur la planète. Ce sont du moins les plus récents ossements de ces mastodontes qui ont été retrouvés sur l’île Wrangel, dans l’océan Arctique, plus précisément dans la mer des Tchouktches à 143 km au nord de la côte sibérienne (et à 500 km au nord du cercle polaire Arctique). Là, il y a 4 000 ans, le mammouth côtoyait

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :