SFR Presse

Matuidi, jamais blasé

4 min

Que ce soit physiquement face à la Belgique, ou moralement après une Coupe du monde commencée en tant que remplaçant, Blaise Matuidi se relève de tout, toujours. Il a quitté la pelouse étourdi, brinquebalant, complètement groggy, à la suite d’une charge d’Eden Hazard, un peu plus tôt, qui l’avait laissé au sol près de deux minutes. Mais Blaise Matuidi eut beau avoir les yeux exorbités, le souffle

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème