SFR Presse
Sud Ouest
28 novembre 2018

Une plateforme en ligne pour signaler les violences conjugales

1 min

INTERNET Depuis hier, une plateforme Internet permet aux femmes de signaler par « tchat » à des policiers ou gendarmes les violences sexuelles et sexistes qu’elles ont subies, un dispositif dont le gouvernement espère qu’il libérera la parole. Ce « portail de signalement » en ligne, accessible par ordinateur, tablette ou smartphone, repose sur 36 policiers et gendarmes, mobilisés 24 heures sur 24,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :