SFR Presse
Le Télégramme
19 novembre 2018

Sévère pour Douarnenez

2 min

Après avoir fait plus que jeu égal durant une bonne heure, la Stella Maris de Douarnenez (R2) a craqué dans le money time contre Lannion (N3). Les trois buts encaissés sont quand même sévères pour les pensionnaires de R2. Et si le gardien de Lannion Florian Piolot n’avait pas repoussé à la 82e minute la reprise de volée d’Anthony Thomas, une minute après l’ouverture du score de son coéquipier Juni

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :