SFR Presse
Le Parisien
3 mai 2019

Paris

1 min

6un jardin suspendu Le studio NAB et l’architecte Nicolas Abdelkader ont dessiné un havre de paix au sommet de Paris avec l’envie de susciter un débat citoyen. « La mise en place d’une serre permettra de soutenir la réinsertion professionnelle par l’apprentissage de l’agriculture urbaine, l’horticulture et la permaculture, propose-t-il. Le travail de la terre serait un élément fédérateur entre le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :