SFR Presse
Libération
20 juillet 2019

Astroport : Mars à l’ombre

Après avoir fait de Mars l’alpha et l’oméga de la conquête spatiale, la Nasa a désormais l’ambition de transformer la Lune en correspondance galactique à la croisée des planètes et des mondes. Le programme Apollo laisse place à sa petite sœur Artemis. Alunissage (peu probable) prévu pour 2024.

7 min

«Voilà quarante ans que l’homme est arrivé sur la Lune. Nous n’aurions jamais dû la quitter, nous aurions dû rester là-bas.» Ray Bradbury avait des idées bien arrêtées. Du haut de ses 90 ans, le célèbre auteur de science-fiction expliquait sa vision de la conquête spatiale aux visiteurs d’une foire aux livres mexicaine en 2009 : «Mars est notre destin. Nous devons retourner sur la Lune, y installe

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :