SFR Presse
Le Figaro
1 octobre 2019

L’Assurance-maladie mieux armée contre la fraude

Depuis 2005, elle a sanctionné pour près de 2,4 milliards d’euros d’indus.

Marie-Cécile Renault

2 min

SOCIAL « La fraude sociale n’est pas un tabou. Mais elle ne doit pas non plus être un fantasme. » C’est en ces termes que Nicolas Revel, directeur général de l’Assurance-maladie, a tenté mardi de ramener un peu de sérénité dans le débat enflammé de ces derniers mois. En décembre dernier, le magistrat financier Charles Prat avait mis le feu aux poudres en évaluant la fraude sociale à 14 milliards d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :