SFR Presse
Le Figaro
16 septembre 2018

Cinq macronistes de la première heure comme favoris

PARMI les dix candidats à la présidence du groupe LaREM à l’Assemblée nationale, cinq favoris se dégagent. Tous ont déjà une place importante dans le mouvement présidentiel.

Loris Boichot Pierre Lepelletier

2 min

Gabriel Attal (Hauts-de-Seine), le benjamin projeté          au premier plan Porte-parole du mouvement LaREM, « whip » de la commission des affaires culturelles et de l’éducation… Bien qu’il n’ait que 29 ans, Gabriel Attal est déjà une personnalité importante dans le logiciel de La République en marche. Après avoir fait ses classes auprès de Ségolène Royal au PS et avoir épaulé Marisol Touraine c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :