SFR Presse
Le Figaro
16 juin 2018

Le néophyte

Marion Mourgue

2 min

BERNADETTE CHIRAC qualifie à l’époque son époux de « sportif en fauteuil ». « Jacques Chirac aime les sportifs », résume Michel Platini en 1998, sous-entendant qu’il n’est pas un fana de foot. Mais s’il est surtout passionné de sumo, l’ex-chef de l’État finit lui aussi par se prendre au jeu alors que la Coupe du monde de 1998 se tient en France. En parfait supporteur, écharpe tricolore autour du c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème

L'Équipe
27 septembre 2019

CHIRAC Le sport à cœur

10 min

1 like