SFR Presse
Sud Ouest
1 juin 2019

Pyongyang a exécuté son émissaire spécial pour les États-Unis

1 min

CORÉE DU NORD Pyongyang a exécuté son émissaire spécial pour les États-Unis à la suite du fiasco, en février à Hanoï, du second sommet entre le leader nord-coréen Kim Jong Un et le président américain Donald Trump, a rapporté hier un journal sud-coréen. Le « Chosun Ilbo » affirme que Kim Hyok Chol, qui avait réalisé le travail préparatoire avant le sommet et voyagé jusqu’à la capitale vietnamienne

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :