SFR Presse
Le Télégramme
6 octobre 2018

Voitures autonomes. Sur le banc des accusés

2 min

Qui sera responsable d’un accident mortel impliquant des voitures autonomes ? À Paris, un procès fictif a placé l’intelligence artificielle sur le banc des accusés et mis en lumière le casse-tête qui se profile pour la justice. Année 2041. Un journal télévisé annonce le « carambolage du siècle » : 50 morts et 100 blessés. Principal accusé : Eureka, le système d’intelligence artificielle intégré au

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :