SFR Presse
L'Indépendant
12 juillet 2018

Six mois avec sursis requis contre Placé

1 min

Six mois de prison avec sursis, une mise à l’épreuve de deux ans et 1 000 euros d’amende ont été requis hier contre l’ex-secrétaire d’État Jean-Vincent Placé poursuivi pour « violences, injures à caractère racial et outrages à agents ». La mise à l’épreuve consistera dans l’indemnisation des victimes et une obligation de soigner son addiction à l’alcool. Le tribunal a mis son jugement en délibéré

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :