SFR Presse
01 Net
25 février 2020

L’ODORAT

2 min

NeOse, le tout premier nez électronique, a été conçu par la société grenobloise Aryballe Technologies et présenté au Consumer Electronics Show de Las Vegas (États-Unis), en 2018. S’il ne dispose que d’une soixantaine de capteurs – un chiffre assez modeste comparé aux 400 récepteurs biologiques qui tapissent notre épithélium olfactif – ce détecteur portatif est l’un des plus sensibles au monde. Et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :