SFR Presse
Libération
9 décembre 2018

Russie Les défenseurs des droits humains pleurent leur «grand-mère»

1 min

L’opposition russe est orpheline. La «grand-mère des défenseurs des droits de l’homme», Lioudmila Alexeeva, militante russe historique, est morte le 8 décembre à Moscou à l’âge de 91 ans. Fondatrice et présidente du Groupe Helsinki de Moscou, membre du Conseil consultatif pour les droits de l’homme auprès du Kremlin, elle a consacré sa vie à la cause, d’abord en Union soviétique dans la dissidence

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :