SFR Presse
Le Figaro
17 mai 2019

François Couplan : « Les plantes sauvages, c’est du sérieux »

GASTRONOMIE L’ethnobotaniste français a participé à l’apparition des herbes et autres racines dans l’assiette des chefs. Il plaide désormais pour qu’on les traite avec plus de respect.

Isabelle Spaak

3 min

Isabelle Spaak
Isabelle Spaak

Dans son enfance, François Couplan a été initié par sa mère, une alpiniste chevronnée, à la cueillette des champignons, fraises des bois, pissenlits et autres plantes sauvages ramas­sés sur les plateaux à vaches. À 8 ans, ce petit Parisien pur jus se rêvait conducteur de métro ; à 18, il se fait virer du lycée Buffon - « La chance de ma vie », concède-t-il. Car cette sortie des clous en mai 1968 l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :