SFR Presse
Midi Olympique Rouge
20 octobre 2019

Une entame de feu puis rien

1 min

Même s’il avait remanié en grande partie son 15 de départ, avec douze changements, Aurillac se déplaçait à Soyaux-Angoulême avec l’envie de bien faire. D’entrée, Aurillac a imposé son style, posé la main sur le ballon pour mener logiquement (0-8). Mais derrière la machine s’est enrayée, les assauts angoumoisins se sont répétés. Seul Anderson Neisen d’une pénalité sur la ligne médiane est parvenu à

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :