SFR Presse
La Voix du Nord
22 mars 2019

Jane Evelyn Atwood dans l’intimité de la prostitution parisienne

PAR PIERRE ROUANET,prouanet@lavoixdunord.fr

2 min

PAR PIERRE ROUANET,prouanet@lavoixdunord.fr
PAR PIERRE ROUANET,prouanet@lavoixdunord.fr

L’intimité sans voyeurisme d’hommes, femmes ou transgenres qui vendaient leur corps sur les trottoirs de la capitale, au milieu des années soixante-dix. La photographe expose toute une humanité à la maison Doisneau, à Gentilly. ARTS VISUELS. « Cela a commencé comme cela, en 1976, sans expérience et sans idées préconçues. Il y avait là sous ses yeux un monde inconnu et pourtant familier. » Jane Eve

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :