SFR Presse
Le Figaro
1 mars 2019

Air France-KLM : armistice franco-néerlandais

Désormais actionnaire à parité du groupe, les États vont travailler ensemble pour en faire un leader mondial.

Ivan Letessier

2 min

Ivan Letessier
Ivan Letessier

TRANSPORTS Après des jours de fortes turbulences à bord d’Air France KLM, l’État actionnaire français (14,3 %) est contraint à un atterrissage mouvementé. Mardi soir, ses représentants étaient frappés par la foudre en apprenant que l’État néerlandais venait d’acheter 12,68 % du groupe, avec l’intention (réalisée mercredi) de monter à 14 %. Leurs réactions ont été vives toute la semaine. « Ce qui

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :