SFR Presse
La Voix du Nord
14 juillet 2019

Voeckler en avait profité

1 min

Dernier Français à avoir porté le maillot jaune le jour de la fête nationale, Thomas Voeckler s’attendait à perdre son bien en ce 14 juillet 2011, entre Cugnaux et Luz-Ardiden. « Ce n’était pas inespéré, mais je m’attendais quand même à le perdre », avait alors déclaré l’Alsacien à l’issue de l’étape. Non seulement, Voeckler avait sauvé l’affaire, mais il avait prolongé son bail jusqu’à trois jour

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :