SFR Presse
Le Figaro
7 octobre 2018

« Le Carnaval d’Arlequin » (1924-25)

Valérie Duponchelle

1 min

Miro peint cette fête froide dans son atelier de la rue Blomet, à Paris, puisant dans les hallucinations que lui provoque la faim. Le chat toujours présent dans l’atelier, le triangle noir symbole de la tour Eiffel. Chaque élément est dessiné avec la minutie d’un orfèvre et accroché dans le vide du tableau fantastique.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :