SFR Presse
L'Indépendant
11 juillet 2018

Déferlante tricolore

Diane Sabouraud

1 min

Vibrant. Quand on met des festivaliers devant un match de foot, ils se déchaînent autant que sur les tubes de NTM. Et c’est peu dire. Pardon Vso X Maxenss et Ofenbach mais, hier soir, les noctambules des Déferlantes ont vibré en bleu blanc rouge. Le staff du festival avait bien senti la ferveur tricolore s’emparer de certains de ces aficionados puisque quatre écrans ont été installés dans divers e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :