SFR Presse
Le Figaro
22 octobre 2019

En Bolivie, la rue gronde contre Morales

Un appel à la grève générale a été lancé pour protester contre les résultats électoraux qui le donnent gagnant.

Pauline Fréour

4 min

Pauline Fréour
Pauline Fréour

AMÉRIQUE LATINE Des tribunaux électoraux assiégés ou visés par des pneus enflammés, des locaux de campagne du MAS détruits, des urnes de vote incendiées… La Paz, Potosi, Santa Cruz, Oruro, Tarija et même Cochabamba, soutien d’Evo Morales : les grandes villes de Bolivie ont connu, dans la nuit de lundi à mardi, des scènes de vive contestation, sans qu’aucun blessé grave ne soit à déplorer. Les ­man

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :