SFR Presse

Finaliste à deux visages

1 min

Cédric Equerre voit le "verre à moitié vide". Parce qu’en huit jours, son équipe qui menait, s’est fait rejoindre. Et parce que c’est encore un match nul sur le même score de 2-2. Sainte-Suzanne, finaliste de son groupe en Coupe de France, a dû attendre la deuxième mi-temps pour entrer dans le match. Au bout d’un quart d’heure, elle prenait un but par Christopher Pythie, qui, sur une ouverture de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :