SFR Presse
L'Express
8 avril 2020

Le coup d’Etat du 30 mars de Viktor Orban

JOËL LE PAVOUS

2 min

JOËL LE PAVOUS
JOËL LE PAVOUS

Viktor Orban peut se frotter les mains, son plan s’est déroulé sans accroc. Phase 1 : jouer les chefs de guerre dans des vidéos très soignées sur Facebook. Phase 2 : prendre le coronavirus comme prétexte pour accentuer son emprise sur le pays. Grâce à une loi votée le 30 mars par un parlement à sa botte, le Premier ministre hongrois peut dorénavant gouverner par simples décrets. Ses opposants déno

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :