SFR Presse
Libération Actu
2 août 2019

Chez les agriculteurs le Ceta, c’est assez

Depuis le 23 juillet et l’approbation par l’Assemblée nationale du traité de libre-échange entre l’Europe et le Canada, une quinzaine d’actions ont été menées contre les permanences de députés de la majorité. LREM dénonce un «déni de démocratie».

Laure Equy

3 min

Laure Equy
Laure Equy

Le phénomène ne date pas de cette mandature, mais de nombreux députés LREM avaient été pris pour cible cet hiver au plus fort de la crise des gilets jaunes. Les intimidations et violences étaient alor ...

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :