SFR Presse
Libération
7 novembre 2018

… et le Renaudot à Valérie Manteau

«Le Sillon» mêle une histoire d’amour autobiographique et une enquête sur le journaliste arménien Hrant Dink, tué en 2007.

1 min

En décernant son prix à Valérie Manteau pour le Sillon (Le Tripode), qu’il avait pourtant éjecté dès sa deuxième liste, le jury du Renaudot a sans doute voulu envoyer un signal politique et prendre sa part de l’émoi immense suscité par l’attribution du prix Femina à Philippe Lançon pour le Lambeau (Libération de mardi) qui s’est vu décerner par le même jury un «prix spécial». Valérie Manteau et Ph

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :