SFR Presse
Le Figaro
18 septembre 2019

La vérité sur l’affaire Jean Seberg

Alice Develey

2 min

IL Y A quarante ans, la muse de la Nouvelle Vague était retrouvée morte, cachée sous un plaid, dans le coffre de sa Renault 5. Dans son corps, une bombe chimique : 8 grammes d’alcool par litre de sang et des barbituriques. L’enquête de police concluait à un suicide. Pourtant des éléments ne collaient pas. Comment l’actrice avait-elle pu marcher avec ce mélange explosif dans le ventre ? Où étaient

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :