SFR Presse
Le Figaro
9 septembre 2018

Du côté des sportifs

N/A

1 min

Les boxeurs savent que la multiplication des K.-O. peut transformer leur cerveau en éponge, mais le jour est loin où le K.-O. sera proscrit dans ce sport. En attendant, une évaluation régulière de l’état cognitif doit permettre aux joueurs de sports générateurs de commotions cérébrales à répétition de ne pas épuiser leur capital neuronal avant l’âge. Chaque commotion peut en effet conduire à la m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :