SFR Presse
Le Figaro
19 novembre 2018

Stupeur et tremblements dans l’au tomobile après la chute de Carlos Ghosn

Interpellé à Tokyo, l’homme fort de l’Alliance Renault-Nissan est accusé de fraude fiscale.  Le conseil du constructeur nippon se réunit jeudi pour voter son éviction.

Régis Arnaud

4 min

1 like

Régis Arnaud
Régis Arnaud

AUTOMOBILE Carlos Ghosn, le puissant patron de Renault et Nissan, connu dans le monde entier, a été arrêté puis placé en garde à vue lundi à la descente de son avion privé sur le tarmac de l’aéroport de Tokyo, comme un vulgaire yakusa. Les autorités japonaises le soupçonnent - ainsi qu’un autre cadre dirigeant, Greg Kelly - d’avoir dissimulé une partie de ses revenus et d’avoir utilisé l’argent de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :