SFR Presse
L'Express
25 février 2015

Entre Russie et Hongrie, de curieux atomes crochus

Charles Haquet

1 min

Charles Haquet
Charles Haquet

A Budapest, la question taraude de nombreux diplo mates : pourquoi Viktor Orban, le Premier ministre, a-t-il classé « secret d'Etat » le contrat de 12 milliards d'euros signé avec le groupe nucléaire russe Rosatom ? Pour l'honorer, la Hongrie a dû contracter auprès du géant russe un prêt de 10 milliards d'euros, dont personne ne connaît les détails. L'argent sera-t-il bel et bien affecté à ce proj

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :