SFR Presse
La Provence
13 juin 2018

Simeoni salue une Corse "apaisée", au procès de 8 nationalistes pour des attentats

1 min

Le président du conseil exécutif de Corse Gilles Simeoni s’est félicité, hier, de "l’apaisement" sur l’île depuis la fin des attentats, décrivant une "ère nouvelle" à la cour d’assises de Paris, qui juge huit nationalistes corses pour des attaques contre des résidences secondaires commises en 2012. Il y a quatre ans, le groupe indépendantiste Front de libération nationale de la Corse (FLNC) déposa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :