SFR Presse
Sciences et Avenir
29 août 2019

Les Romains cultivaient des cépages très proches des nôtres

1 min

Des chercheurs ont comparé l'empreinte génétique de variétés actuelles avec 28 pépins de raisins récupérés sur des sites archéologiques. ANTIQUITÉ Pline l'Ancien buvait lui aussi du pinot noir. L'auteur, au ier siècle de notre ère de l'Histoire naturelle, avait décrit 91 cépages de son époque. Mais il était impossible d'établir des liens généalogiques entre les cépages anciens et modernes. Jusqu'à

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :