SFR Presse
Vélo Magazine
6 décembre 2019

GANNA RÉVÉLÉ

1 min

La Gazzetta dello Sport révèle que lors de ses deux records du monde de poursuite battus à quelques heures d’intervalle, à Minsk, à l’occasion de la 1re manche de la Coupe du monde, en mars, Filippo Ganna a développé 607 watts de moyenne pour boucler les 4’4’’252 puis 509 watts pour 4’2’’647. C’est quand même 98 watts d’économisés pour une seconde et demie de moins sur quatre kilomètres. Incroyabl

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :