SFR Presse
Le Figaro
29 août 2019

Une cache d’armes de l’ETA retrouvée dans l’Yonne

La France, base arrière de l’organisation basque, en compte probablement d’autres.

Jean Chichizola

3 min

Jean Chichizola
Jean Chichizola

SÉCURITÉ Si le terrorisme d’ETA n’avait pas tué plus de 800 personnes, dont un policier français en 2010 (sans oublier plusieurs policiers et gendarmes blessés), la découverte, a priori fortuite, serait teintée d’une ironie acide. Mardi, des promeneurs ont fait une étrange trouvaille au cœur de l’Yonne, à une quinzaine de kilomètres de l’autoroute du Soleil et à un peu plus de trente kilomètres de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :