SFR Presse
Le Parisien
30 décembre 2018

« Oui, j’ai un don qui soigne »

Antonino Mercuri, ostéopathe et guérisseur, poursuivi par la justice, récuse toutes dérives et compte sur les attestations de patients pour démontrer la réalité de son pouvoir curatif.

Geoffroy Tomasovitch

3 min

1 like

Geoffroy Tomasovitch
Geoffroy Tomasovitch

On y croit… ou pas. La justice, elle, émet de sérieux doutes sur le don d’Antonino Mercuri, un guérisseur et ostéopathe mis en examen le 21 juin pour escroquerie, abus de faiblesse, blanchiment et exercice illégal de la médecine. Pour ce Parisien de 57 ans, dont « la vie est tombée le jour où on lui a passé les menottes », l’heure est à la contre-attaque. Antonino Mercuri revendique a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :