SFR Presse
Nice Matin
26 mai 2020

L’un parle à nouveau avec sa tante, l’autre peste contre ses conditions…

A. C.

2 min

A. C.
A. C.

Destins croisés, hier après-midi, devant l’Ehpad Korian La Riviera, à Mougins. Malgré son masque de protection, « pour ne pas risquer de contaminer quelqu’un », Olivier Solut semble sourire à l’idée de rendre enfin visite à sa tante, pensionnaire de 91 ans, qui a subi deux mois et demi de confinement. « On a vécu avec la peur du coup de téléphone qui annonce une mauvaise nouvelle, d’autant qu’elle

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :