SFR Presse
Libération
1 août 2019

Municipales : le zig de l’Elysée, le zag de Matignon

LREM et ses alliés, qui ont déjà désigné une centaine de candidats en vue des élections de 2020, sont divisés sur la stratégie à adopter. Si certains pensent qu’il faut aller au front partout, d’autres, autour du Premier ministre, aimeraient privilégier les accords locaux, en gardant en tête la présidentielle.

6 min

1 like

Les marcheurs ont beau être en vacances, les futures municipales les plongent en plein doute existentiel. Quelle est, au fond, la raison d’être du mouvement créé en 2016 pour porter l’ambition présidentielle d’Emmanuel Macron ? Doit-il assurer sa pérennité et renforcer son ancrage territorial en faisant élire un maximum de candidats étiquetés La République en marche (LREM) au printemps ? Ou plutôt

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :