SFR Presse
Le Figaro
20 août 2018

L’Europe veut forcer les géants du Web à mieux modérer les contenus terroristes

Un projet de régulation exige que les contenus problématiques signalés soient supprimés en vingt-quatre heures.

Lucie Ronfaut

2 min

Lucie Ronfaut
Lucie Ronfaut

INTERNET Peut mieux faire. C’est le bilan, sévère, dressé par Bruxelles face aux efforts des grandes plateformes du Web pour endiguer la propagande terroriste en ligne. La Commission européenne réfléchit actuellement à une nouvelle régulation forçant Facebook, Twitter ou YouTube à supprimer les contenus faisant l’apologie du terrorisme en moins d’une heure, d’après les informations du Financial T

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :