SFR Presse
L'Union
30 décembre 2018

DANS L’AISNE, UNE INTERPELLATION TOURNE MAL

1 min

Un gilet jaune a été placé en garde à vue, puis relâché pour raisons médicales, hier, après avoir blessé trois gendarmes lors de son interpellation, vendredi. Âgé d’une cinquantaine d’années et armé d’un bâton, il aurait asséné un coup de poing au visage à un agent, et dans le mouvement, deux autres militaires ont été blessés. Les gilets jaunes d’Hirson ont cependant une autre version des faits. D

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :