SFR Presse
Nice Matin
16 mai 2020

Dans le bassin cannois, une bouffée d’oxygène

RUDY KOSKAS

2 min

RUDY KOSKAS
RUDY KOSKAS

Deux mois de confinement, c’est long. Pour tout le monde. Depuis quelques jours, le bruit des balles de tennis résonne de nouveau du côté des courts du TC Montfleury (500 licenciés), au grand soulagement de David Martin, gérant du club cannois. Pratiquement huit interminables semaines d’interruption vont impacter durablement la santé financière des nombreux clubs de tennis. Après une fermeture le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :