SFR Presse
La Dépêche du Midi
11 septembre 2018

Bashung toujours vivant

J.-M. L. S.

1 min

J.-M. L.             S.
J.-M. L. S.

Révélé tardivement au grand public, en 1980, grâce à « Gaby, oh Gaby », Alain Bashung (1947-2009) n’a composé qu’une poignée de ce qu’on appelle communément des tubes. Ces titres de gloires s’appellent « SOS amor », « Vertige de l’amour », « Osez Joséphine », « Ma petite entreprise » ou « Madame rêve » et on les retrouve logiquement, dans plusieurs versions, au fil du coffret « Bashung live 1985-2

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :