SFR Presse
Le Figaro
28 juin 2018

La saga des marins libres

Arnaud De La Grange

1 min

C’est une geste partie de rien, de quelques hommes et d’une immense volonté. Le 3 juillet, ils sont une poignée dans un salon poussiéreux de Saint-Stephen House ouvrant sur la Tamise. Après avoir reçu le blanc-seing du général de Gaulle, l’amiral Muselier prend la tête d’une armée imaginaire. Il va lui donner corps, âme, navires. Ainsi naissent les « Forces navales françaises libres » que l’on ret

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :