SFR Presse
Le Parisien
29 mai 2019

Une mère d’intention reconnue

C.M.

1 min

C.M.
C.M.

C’est une première judiciaire en France. Le tribunal de grande instance de Nantes (Loire-Atlantique), seul habilité à enregistrer les actes de naissance d’enfants nés à l’étranger, a validé jeudi « la retranscription complète, avec le nom du père et de la mère, de l’acte de naissance d’une petite fille née en 2015 aux Etats-Unis après une gestation pour autrui ». L’enfant pourra ainsi être inscrit

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :