SFR Presse
Var Matin
31 décembre 2019

Le « père » des bébés OGM chinois condamné à trois ans de prison

1 min

Le chercheur chinois qui avait provoqué l’an dernier une onde de choc planétaire en mettant au monde les premiers bébés génétiquement modifiés a écopé hier à trois ans de prison. Il devra également payer une amende de 3 millions de yuans (384 000 euros). Le tribunal du district de Nanshan à Shenzhen, la métropole du sud du pays où il avait effectué ses travaux, l’a condamné, pour « avoir illégalem

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :