SFR Presse
La Voix du Nord
15 octobre 2019

LA PHRASE Si la gendarmerie m’avait écoutée, on aurait pu éviter la mort de Maëlys, c’est certain.

1 min

LA COMPAGNE du meurtrier présumé de Maëlys jusqu’en 2016, une femme de 39 ans, estime que ce drame aurait pu être évité si les gendarmes l’avaient écoutée. Elle a annoncé sa volonté de porter plainte contre les gendarmes qui n’ont selon elle pas pris sa plainte au sérieux alors que Nordahl Lelandais la menaçait après leur rupture.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :