SFR Presse
Paris Match
25 octobre 2018

VU DE PARIS, ON ÉTAIT CONDAMNÉS À ÊTRE DES COMIQUES DE KERMESSE PARCE QUE C’EST LA PROVINCE »

Un entretien avec Régis Le Sommier,@LeSommierRgis

6 min

Un entretien avec Régis Le Sommier,@LeSommierRgis
Un entretien avec Régis Le Sommier,@LeSommierRgis

Paris Match. Le Puy du Fou, au départ, c’est un château en ruine. Comment vous a-t-il attiré ? Philippe de Villiers. D’abord par son nom, Puy du Fou. Puis par ses ruines, justement. Les moignons de muraille et les élancements de pierre, encore calcinés, évoquaient un grand malheur, celui d’un peuple martyrisé et qui n’a pas été “ensépulturé”, comme on disait à l’époque. La cour était devenue une b

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :