SFR Presse
L'Union
4 juillet 2018

TROIS SEMAINES APRÈS, LA BOUE SÉCHÉE EST PARTOUT

3 min

SEDAN Marron, fine et râpeuse. Devenue poussière, la boue laissée par l’orage du 11 juin dernier s’insinue partout au quartier Frénois. Maryline et Erick nettoient sans relâche. Un quart d’heure d’enfer et trois semaines plus tard, le quartier de Frénois est toujours marqué par les stigmates de l’orage du 11 juin dernier. Ce lundi-là, en début d’après-midi, alors que les caniveaux débordent déjà u

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :